Aucun produit ne correspond à votre recherche.

Une Maison Dior immense pour un tout petit bouton de manchette

Christian Dior a côtoyé dans sa tendre jeunesse les cercles mondains, puisqu’il est né en 1905 dans une famille de riches industriels. Quand celle-ci est ruinée par la crise économique de 1929, le jeune homme qui fréquente les intellectuels parisiens, ouvre sa première galerie d’art dès 1925. On imagine que l’univers dans lequel il a grandi, mêlé à son tempérament artiste, l’ont rendu sensible au moindre détail de raffinement, à la petite touche qui transfigure une tenue toute entière et lui donne une allure inégalée. Il vend des croquis à des couturiers et devient illustrateur de mode pour le Figaro. En 1946, il fonde sa propre Maison de couture. Sa première collection, couronnée de succès, lui ouvre une notoriété internationale. À la une du New York Times, il est décoré de la Légion d’honneur. Dior ouvre boutique, en 1955, au 30, avenue de Montaigne. Sa fulgurante carrière s’achève en 1957, lorsqu’il est brutalement frappé par une crise cardiaque. Pierre Balmain, puis les plus illustres designers, et aujourd’hui Victoire de Castellane lui succèdent, ouvrant à chaque fois un nouveau chapitre, mais toujours cultivant le style de la Maison. C’est en 1998, que la directrice de création ouvre le département de Joaillerie. La plus jeune Maison française joaillière est aussi l’une des plus prestigieuses, et elle s’installe tout naturellement place Vendôme. C’est dans ce lieu immense que votre bouton de manchettes Dior a été créé pour vous.


Des boutons de manchettes en D’ior…

Ce qui distingue les grandes maisons de joaillerie des autres, c’est la place accordée aux petites choses, jusque dans les moindre détails. Un bouton de manchettes est ce simple accessoire utilisé en guise de bouton, pour fermer les manches de votre chemise et les maintenir en place. On comprend alors pourquoi certains le négligent, puisqu’un simple bouton fait l’affaire. On devine pourquoi il occupe une place privilégiée au sein de la Maison Dior. Et comment, avec la griffe Dior, ce point parfois à peine perceptible occupe la place des grands.


D’une fonction usuelle…

Un simple accessoire, le bouton de manchette? Au début, peut-être. Créé au dix-septième siècle pour fermer les manches aux poignets à la place des dentelles, le port du bouton de manchette s’est étendu peu à peu. C’est au dix-neuvième siècle qu’il apparaît comme indispensable: réservé au départ aux tenues de cérémonies et autres habits de soirée, son usage se généralise pour répondre à une mode où le bouton ne suffit pas à fermer une manche amidonnée trop rigide. Il s’impose alors sur les vêtements citadins. Beaucoup plus tard, dans les années soixante-dix, le bouton de manchette tombe en désuétude dans une société plus pragmatique qui a recours systématiquement au bouton.


… à une vocation décorative…

Mais on ne peut nier sa vocation ornementale. De mise à l’occasion des mariages, soirées mondaines, ou autres événements festifs, il est de rigueur dans tout événement où l’homme entend marquer son élégance jusque dans la finition de son habit et a compris le rôle prépondérant de cette création.


…pour devenir l’accessoire de mode très tendance…

Les designers l’ont compris, qui font du bouton de manchette Dior la pièce ornementale par excellence. Parce qu’on peut s’en passer, il devient le signe distinctif de l’homme à la recherche de perfection, qui soigne son aspect avec minutie et ne néglige rien pour soigner son allure. Le bouton de manchette Dior, pièce maîtresse dans le vestiaire moderne, donne cette allure distinguée et virile à l’homme d’aujourd’hui.


Quel style de boutons de manchettes Dior?

Objet brillant ou touche discrète, le bouton de manchette Dior se fait tout petit ou ose l’extravagance; il introduit des motifs récurrents chez Dior ou cultive la singularité: pièce joaillière à part entière, il est toujours raffiné avec ses ors fins et ses pierres précieuses. Quelle que soit sa couleur, son modèle, ce bijou masculin rivalise de beauté et de délicatesse, sur le mode sentimental ou ludique, avec une touche classique ou des accents surprenants.


Marque singulière d’une élégance à part, le bouton de manchettes Dior n’attend plus l’événement mémorable pour s’inviter sur la tenue de l’homme. Loin de lui l’idée de ne servir qu’à rassembler les deux pans d’une manche. Parce qu’il incarne le bijou ornemental par excellence, parce qu’il signe la touche masculine, la femme ne pouvant pas s’emparer de cette pièce, le bouton de manchette Dior rend l’homme résolument plus élégant, et définitivement plus homme.