Hommage aux joailliers grecs Zolotas & Lalaounis. La Grèce est à l’honneur.

Issu d’une famille d’orfèvrerie depuis 4 générations, Illiàs Lalaounis naît en 1920 à Athènes. Après des études de droit et d’économie il reprend la direction de l’entreprise de Joaillerie Zolotas propriété de Xénophon Zolotas. Gouverneur de la banque de Grèce, cet illustre économiste a hérité de sa famille, une maison de bijoux. Pour développer la maison, il a la brillante idée de demander d’emprunter des collections de bijoux antiques aux musées pour s’en inspirer. Son but était de créer des pièces contemporaines riches d’histoires. Pour lui, l’art de l’orfèvrerie doit se transformer en une mission promotionnelle mondiale de l’esprit grec. Lalaounis, quant à lui, s’intéresse à l’art et aux techniques de joaillerie de l’Antiquité et suit donc les idées proposées par Xénophon Zolotas. Il créera des bijoux pour Zolotas jusqu’en 1969 avant de lancer sa propre marque éponyme.

Zolotas va faire rayonner la Maison à l’aide de modèles légendaires tels que les lions de Mycènes et le soleil de Vergina portés par les plus grandes personnalités de leur temps telles que Aristote Onassis, le couple Kennedy, Romy Schneider, Elizabeth Taylor, Maria Callas…  Zolotas créera également une collection Limitée avec Paloma Picasso fille de Pablo Picasso avec des bracelets et colliers s’inspirant des différents visages de la lune. Par la suite, le New Yorkais Ronald Mc Namer deviendra l’âme de la Maison en inventant des bijoux issus des 3 principaux ordres de la Grèce antique : dorique, ionique et corinthien. Le méandre et la spirale retrouvent un fil de plasticité moderne adaptant leurs motifs antiques à de brillantes créations dans l’or 22 carats, souvent martelé.

Le style Lalaounis est étroitement lié à celui de Zolotas car il s’inspire aussi de l’antiquité grecque avec pour même but de mêler contemporain et héritage dans une parfaite harmonie. Lalaounis va ensuite continuer de trouver de nouvelles façons de mettre en valeur l’or et les pierres précieuses. Illiàs Lalaounis a imaginé plus de 45 collections qui sont en partie exposées dans son propre musée à Athènes.

Chez Castafiore, on aime la façon qu’ils avaient de travailler l’or ; tressé, mat, lisse, martelé et de créer des trésors, figuratifs ou non, pour que leurs clientes portent une partie de l’Histoire grecque sur elles. Stories make History……